Docteur André GIBERT - Hépato- Gastro- Entérologie
RSS

Articles récents

Dépistage du cancer colorectal
Hypersensibilité au gluten et intestin irritable
Performance de la vidéocapsule colique
Résistance d'Helicobacter pylori aux antibiotiques
nouveau traitement pour l'éradication d'Helicobacter pylori (Megraud F. Therap Adv Gastroenterol. 2012

Catégories

actualités en gastro- entérologie
fourni par

Mon blog

inhibiteurs de la pompe à proton/IPP

  L'utilisation prolongée des IPP entraine une diminution de la sécrétion acide gastrique . La survenue de cancer gastrique a été prouvée chez l'animal, mais jamais chez l'homme avec un recul prolongé depuis plus de 25 ans. L'infection gastrique par Helicobacter pylori pourrait accélérer ce processus. Ce travail a permis d'effectuer l'analyse histologique de biopsies gastriques chez des malades atteints de reflux gastro-oesophagiens, un groupe étant traité par les inhibiteurs de la pompe à proton depuis plus de cinq ans. Chez les malades porteurs d'H. pylori, l'inflammation gastrique s'améliorait sous IPP et la densité des cellules ECL augmentait. Par contre, on n'a pas observé d'apparition de métaplasie ni de dysplasie ce qui confirme la sécurité d'utilisation des IPP à long terme.
 (Fiocca R et al. Aliment Pharmacol Ther. 2012 Nov ; 36(10): 959-71)

0 commentaires pour inhibiteurs de la pompe à proton/IPP:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment