Docteur André GIBERT - Hépato- Gastro- Entérologie
vue endoscopique de diverticules du côlon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La diverticulose est l'affection colique la plus fréquente du monde occidental.
les diverticules coliques correspondent à des hernies de la muqueuse à travers la musculeuse. Leur nombre et leur topographie sont variables.
Le mécanisme de développement des diverticules n'est pas univoque. il met en cause des modifications de la paroi du côlon et de sa motricité. La faible teneur en fibres de l'alimentation semble jouer un rôle important.
 
Il s'agit d'une affection acquise dont la fréquence augmente avec l'âge: 5 % avant 40 ans, 20 à 30 % aprés 50 ans pour atteindre 50 à 60 % aprés 80 ans.
La diverticulose est aussi fréquente dans les deux sexes mais survient 10 ans plus tard chez la femme.
 
La diverticulose reste asymptomatique dans la majorité des cas. Les complications inflammatoires ou hémorragiques surviennent chez 10 à 20 % des patients.
 
- La diverticulite représente la complication le plus fréquente de la diverticulose. elle survient chez 10 à 40 % des patients. le risque de développer une diverticulite augmente si les diverticules sont nombreux, disséminés sur tout le côlon, apparus à un âge précoce ou présents depuis des années. la prise d'anti- inflammatoires favorise la survenue de complications et en particulier de perforation diverticulaire.
Aprés traitement médical, la diverticulite récidive dans 50% des cas: dans un cas sur deux, cette récidive survient dans la première année. L'autre moitié dans les 5 ans qui suivent la poussée initiale.
Aprés la deuxième poussée, le risque de récidive atteint 90 %.
 
La diverticulite regroupe toutes les complications inflammatoires ou infectieuses de la diverticulose. Elle peut prendre différents tableaux cliniques: la poussée de sigmoïdite " appendicite à gauche", l'abcès péricolique, la péritonite généralisée et la diverticulite chronique pseudo- tumorale.
le diagnostic repose essentiellement sur le scanner avec opacification digestive et vasculaire. Une coloscopie sera à pratiquer à distance pour éliminer un cancer.
le traitement repose sur l'antibiothérapie en utilisant deux à trois antibiotiques ( Augmentin, ciflox, flagyl...
l'abcès périsigmoïdien doit pouvoir être drainé par voie percutanée sous scanner.
 
Un traitement chirurgical à froid, au mieux sous coelioscopie, conduit à une colectomie segmentaire avec anastomose colo- rectale en un temps. 
il n'existe pas de signe permettant de prévoir la récidive. aucun traitement ni aucune prescription diététique n'ont fait la preuve de leur efficacité  pour prévenir la survenue d'une nouvelle poussée.
 
Une exérèse colique sera à envisager aprés la 2eme voire aprés la première poussée de diverticulite aiguë.
 
- L'hémorragie diverticulaire: survient chez 10 à 30 % des malades atteint de diverticulose. il s'agit de la cause la plus fréquente d'hémorragie basse du patient âgé.
Cette hémorragie s'arrête spontanément dans 90 % des cas.
le risque de récidive hémorragique dépend des besoins transfusionnels: au delà de 3 concentrés globulaires/ jour, le risque de récidive est de 60 %.
Un traitement endoscopique est possible par clips et/ou injection d'adrénaline.
le traitement chirurgical n'est nécessaire que dans 2 % des cas et s'adresse aux malades dont l'hémorragie persiste ou récidive.